Drones professionnels : Toutes les utilisations pour les pros


Pour tout professionnel qui souhaite étendre son activité, l’utilisation du drone peut se révéler très avantageuse. Il suffit de voir les nombreux business qui se sont lancés autour du drone pour constater le potentiel. Au-delà des domaines de la sécurité et de la production audiovisuelle dans lesquels le drone trouve de plus en plus sa place comme un outil de prédilection, il existe d’autres secteurs où son usage peut se révéler bénéfique.

Les utilisations

Il est important de comprendre, même en tant que professionnel, que l’usage d’un drone dans le cadre de l’exercice de ses activités est soumis à une certaines réglementations. Il faut non seulement passer une formation, mais aussi obtenir une autorisation pour en faire usage, notamment en public, et disposer d’un drone homologué. Et il y a de nombreuses autres règles à respecter, comme l’altitude de vol, la distance à ne pas excéder entre le drone et le pilote… Pour toutes ces raisons, nous vous recommandons de faire appel à une agence professionnelle si votre utilisation sera ponctuelle.

Sans plus attendre, découvrez les secteurs où les drones pro sont le plus utilisés :
Infographie drone professionnel

Infographie : Les différents usages du drone en milieu professionnel



Photographie aérienne

La prise de vue aérienne permet d’ouvrir de nouvelles possibilités pour les artistes, les agences immobilières ou de tourisme souhaitant mettre en valeur leur bien ou bien encore les photographes amateurs.

Les règles à respecter ici sont les mêmes que celles du domaine de la photographie classique. Par contre, une exposition prolongée au soleil peut impacter le GPS du drone et diminuer son efficacité de fonctionnement. Dans certains cas, le drone peut dévier de sa trajectoire. En gardant un œil sur le drone, cela peut être évité. Un travail professionnel avec un drone implique évidemment un choix d’appareil photo adéquat. La qualité d’image varie d’un drone à un autre.


Cartographie

La cartographie passe au niveau de la 3D avec des drones professionnels capables de saisir des images précises, au pixel près. Les images capturées par le drone sont ensuite traitées par des logiciels de modélisation 3D.

C’est pour ainsi dire une avancée notable dans le domaine de la cartographie et dans celui de la topographie. En effet, pour de petites surfaces, un drone est bien plus adapté qu’un hélicoptère. Ici aussi, le niveau de précision et de stabilité de la caméra du drone joue un rôle prépondérant.


Recherche de personne

Dans le domaine du sauvetage, le drone a toute sa place, puisqu’il peut se rendre à des endroits difficiles d’accès dans le cadre d’une recherche de personne portée disparue. Il est vrai qu’il ne peut pas intervenir directement, pour repêcher un individu par exemple, mais on peut faire porter au drone des équipements (légers) dont la personne en péril pourrait avoir besoin pour survivre, comme de la nourriture. Ceci a un impact psychologique positif sue le mental des sinistrés qui peuvent ainsi garder le contact avec les personnes qui les recherchent. Mais ce qui rend le drone réellement incontournable, c’est la zone de couverture qu’il peut couvrir en peu de temps. Il peut ratisser plusieurs hectares en seulement quelques minutes. La précision des images, la rapidité et l’ergonomie sont les trois caractéristiques indispensables pour un drone dans ce genre de situation.

Dans cette vidéo, on voit que le drone est utilisé à Biarritz pour larguer des bouées de sauvetage au personnes égarées en mer, au large des côtes françaises.


Thermographie

Il n’a jamais été aussi facile de faire un diagnostic d’une installation thermique dans un bâtiment. A l’aide de caméra thermique incorporée au drone, ce dernier fournit des détails complets sur les circuits électriques et les points de chaleur des bâtiments. C’est un procédé qui permet d’optimiser au maximum la qualité du travail accompli par les ouvriers. Il devient ainsi plus facile de déceler et de prévoir, dans certains cas, des pannes comme les court-circuits ou les surchauffes de secteurs. Les endroits à risque apparaissent avec des signaux que le spécialiste peut reconnaître. Cela lui permet d’agir à temps.




Les courses FPV

Au cours de ces dernières années, les drones ont pris beaucoup d’importance. Aujourd’hui, il existe des types de drones spécialement conçus pour faire des courses dites FPV. Ces drones sont moins grands que les drones que nous connaissons d’ordinaire et ont d’autres spécificités qui les rendent un peu plus rapides dans les airs. Ils sont notamment bien plus légers, et produisent un son caractéristique de la haute fréquence de rotation de leurs hélices. Les pilotes peuvent aussi se réunir pour des compétitions de freestyle, ou bien des courses de drones en FPV racing. Mais ce n’est pas pour autant que les drones dédiés à ces activités ludiques ne sont utiles que pour de l’amusement. Certains d’entre eux sont tout à fait capables de quitter les aires de jeux pour se rendre utiles dans des domaines complexes et à risques.

Les courses de FPV racing se professionnalisent de plus en plus, avec des sponsors très présents. Les pilotes peuvent ainsi devenir professionnel à plein temps.



L’agriculture

L’agriculture est un des domaines d’activités où les nouvelles technologies trouvent de plus en plus une place respectable. Pour ce qui est de l’usage des drones dans ce domaine, en les montant avec des données analytiques intégrées et couplées à des logiciels bien définis, il est possible de palier à plusieurs types de défaillances dans le secteur de l’agriculture, comme les détecter les pieds qui manquent sur les grands espaces cultivés, mais dont on ne se rend pas toujours compte.

On peut aussi s’en servir pour détecter les infections dont souffrent les plantes afin de les traiter à temps, tout comme se servir des drones pour procéder à des analyses pointues en besoins d’engrais d’une surface cultivable donnée.


L’aménagement du territoire

Déjà en usage dans des secteurs comme la cartographie et la topographie, le drone trouve ici un usage qui se présente comme un prolongement tout à fait logique. Dans le domaine de l’aménagement du territoire, il peut servir à des implantations en 3D, ou encore aider à la gestion des espaces verts d’une commune (les jardins et les parcs par exemple). Pour les communes dotées de vastes zones vertes, ces engins peuvent servir à maintenir un contrôle un peu plus strict. L’orthophotographie est aussi incluse dans son utilisation dans ce secteur.


L’archéologie

Voici un domaine des sciences et de la recherche dans lequel l’usage du drone fera un bon nombre d’heureux. On sait déjà à quel point la recherche peut se révéler harassante dans certaines conditions, et surtout en raison de la grandeur des espaces à explorer. Avec un drone, il est possible de s’offrir une vue globale de son espace de travail. L’implantation des bons logiciels dans le drone et une liaison à un ordinateur permet aussi d’accélérer le processus de reconstitution virtuelle des aires explorées. Cela peut aussi aider dans la réalisation d’un cadastre.


La botanique et la zoologie

Le drone peut facilement se mettre au service de la science de la nature. Dans le domaine de la botanique par exemple, une bonne utilisation d’un drone professionnel peut favoriser la découverte d’espèces végétales encore inconnues. Il suffit de le monter avec une caméra qui dispose d’une très bonne résolution. Le même principe peut être appliqué au domaine de la zoologie pour mettre à jour les espèces animales encore inconnues de nos jours et qui se cachent souvent dans des endroits difficiles d’accès.

Les drones sont également utilisés pour observer des espèces rares dans leur habitat naturel, permettant ainsi une meilleure compréhension du comportement et mode de vie de ces animaux. Mais cet usage reste limité puisqu’il faudra que les scientifiques se déplacent pour se rendre au plus près de la découverte.


La santé

La manière dont un drone peut être utilisé dans le domaine médical diffère un peu des autres usages. Il ne s’agit pas ici d’utiliser la capacité FPV du drone, mais de porter assistance. En effet, il est seulement question ici de pouvoir embarquer sur le drone des médicaments à transporter à des personnes qui sont dans le besoin et dans des zones un peu inaccessibles ou tout simplement pour ne pas perdre du temps au regard de l’urgence de la situation. Ce transport inclus aussi des matériaux d’urgence, comme pour le cas d’une intervention sur le terrain après un accident.


La lutte contre les incendies

On sait qu’en Europe, les incendies de forêts se sont multipliés ces dernières années. Les drones peuvent être d’un grand secours dans la lutte contre ces incendies ravageurs. Pour cela, il faut leur affecter le rôle de détecteur d’incendies en raison de leurs capacités à couvrir de larges zones.

Dans le cas où l’incendie s’est déclaré et que les pompiers se sont donnés le temps et l’énergie de le maîtriser, le drone peut servir à confirmer, en inspectant toute la zone, s’il n’y a plus de risque que le feu se rallume.


La surveillance des infrastructures

Les ouvrages électriques peuvent, pour des raisons multiples et multiformes, être à l’origine de plusieurs types de problèmes dont parfois les incendies. Il en va de même pour les lignes téléphoniques qui peuvent se retrouver entravées ou sectionnées pour plusieurs raisons. Le drone peut, dans ces cas-là, servir d’inspecteur et passer régulièrement sur les installations et s’enquérir de leurs états et ainsi éviter aux ouvriers de monter chaque fois sur les installations pour une activité aussi routinière. Ainsi, ils ne grimperont aux installations qu’en cas d’anomalies découvertes. Cette utilisation du drone permettra de réduire les risques d’accident du travail aux électriciens professionnels.




Le sport

Les drones sont déjà en usage dans le domaine sportif à proprement parler. Ils servent à la retransmission d’image en hauteur ou avec des angles difficiles à obtenir avec les modes de tournage classiques. Le même principe est aussi observé dans les concerts de musique. Mais il y a le fait que l’on peut aussi s’en servir autrement. Par exemple, au cours d’une compétition, un coach peut se servir des images transmises ou enregistrées par un drone pour peaufiner de nouvelles tactiques mieux adaptées aux circonstances.

Les amateurs de sports extrêmes ont déjà commencé à se servir des drones pour filmer leurs exploits. Fans de FPV grâces au caméra d’action type GoPro, il est normal pour eux de monter leur caméra GoPro sur un drone.

La surveillance routière

Même si les rues sont souvent équipées de caméras de surveillance, les autorités qui ont en charge les questions de sécurité peuvent permettre l’usage des drones par les sociétés de sécurités dans le but d’accroitre les surveillances dans les rues. Ainsi, les bâtiments, le trafic routier et tous les autres domaines de la vie active pourront ainsi bénéficier de « l’œil protecteur » du drone. Les images peuvent toujours servir dans les cas désespérés.



Les drones les plus adaptés

Nous allons maintenant vous présenter quelques drones qui peuvent être utilisés dans n’importe quel type d’activité professionnelle. Ces modèles pourront vous orienter dans le choix de votre drone professionnel. Il faudra certes, tenir compte des spécificités et caractéristiques de chaque drone, mais le plus important, c’est qu’il faut que le potentiel du drone soit en parfaite concordance avec les besoins de votre métier. En effet, il n’y a pas à proprement parler de meilleur drone professionnel, mais au contraire plusieurs alternatives palliant des des besoins différents. On ne choisira pas seulement un drone parce qu’il est à la mode, il faut que ce soit celui le mieux adapté à vos besoin. Voici donc quelques drones qui peuvent vous être utiles :


Parrot Bebop 2

Sa caméra est en Full HD avec 14 mégapixel. Comparé à d’autres caméras montées sur d’autres drones, c’est une gamme en dessous. Il peut aussi être contrôlé depuis un smartphone ou une tablette. Pour ce qui concerne son autonomie, il peut tenir 25 minutes pour une distance de pilotage avoisinant les 300 mètres, avec une vitesse de 57 km par heure. Sur ce point, il fait partie des drones les plus rapides.



DJI Phantom 3 Pro

Ce modèle de drone peut s’adapter à n’importe quel type d’activité. Cela s’explique par le fait qu’il est doté d’un pilote automatique (utile pour prendre des images fixes à un endroit précis) et d’un vol stationnaire pour une plus grande précision des images. Il est aussi possible de visualiser les images captées par le drone en temps réel. Son autonomie en vol est de 25 minutes. Il est aussi contrôlable depuis un smartphone ou une tablette.



Syma X8C

Ce drone qui se présente sous un look attrayant offre aussi une bonne résolution d’images, 1980 x720. C’est un matériel professionnel peu cher et fiable. Son envergure est de 70,74 cm. Son usage est essentiellement tourné vers l’extérieur en raison de sa taille.



Typhon H advanced

Ce qui rend ce drone un peu spécial, c’est ce système qu’il incorpore et qui lui permet d’éviter les obstacles. C’est un peu comme ce système de freinage automatique que certains véhicules de dernière génération ont et qui leur permet de freiner de façon automatique lorsqu’un obstacle se présente devant le pare-choc. La caméra embarquée n’est pas en reste non plus. Elle est capable de filmer 30 images à la seconde en format 4K.



DJI Inspire 1

Avec son simulateur de vol intégré, ce drone fait partie du marché du drone professionnel haut de gamme. Il est capable de s’adapter à tous les types d’activités. Sa caméra est aussi en haute définition et peut donc prendre les images dans les moindres détails. Il embarque aussi un pilote automatique et un éditeur de vidéo qui peut servir en tout instant.



DJI Inspire 2

Ce qui le différencie du Inspire 1, c’est son poids. Reconnu comme étant un drone pro assez léger, le DJI Inspire 2 se démarque quand même par d’autres caractéristiques. On peut, entre autres, citer sa double batterie qui permet d’accroître son autonomie, le fait qu’il est capable d’atteindre une vitesse de près de 100 km/h et de grimper jusqu’à 5 km d’altitude. Sa coque est composée de magnésium et de fibre de carbone, ce qui a le don de le rendre extrêmement résistant. Ses caméras, de 20 mégapixel, sont au nombre de deux, et sont interchangeables. On retiendra quand même qu’en raison de ses spécificités, il est tout particulièrement recommandé pour les domaines de la cinématographie et des tournages de contenu médiatique comme les concerts.


Solo Mapper

Les différentes caractéristiques que ce drone professionnel embarque font de lui une référence dans certains domaines comme l’agriculture, la photographie, et la cartographie. Le drone que voici est capable de fournir les images qu’il enregistre sur votre interface de contrôle au millième de seconde près. C’est une lecture en temps réel. Il intègre aussi un micro-ordinateur qui permet de taguer les photos en fonction des lieux où elles ont été prises. Le micro-ordinateur offre aussi la possibilité de récupérer plus facilement les photos prises par l’appareil. Mieux encore, il est capable de procéder directement à une optimisation des résultats de son utilisation sans prendre par un ordinateur.


Le 3DR Solo

Très proche du modèle précédent, ce drone est plus adapté aux surveillances, au suivi des travaux ainsi qu’à l’agriculture. Mais cela ne signifie aucunement qu’il est limité à ces domaines-là. Au niveau des commandes, il est à lui tout seule une innovation dans son domaine. Il est le tout premier drone à intégrer deux ordinateurs. Encore plus sophistiqué que la plupart des autres drones, celui-ci a la capacité de se lancer dans un streaming en HD grâce à la composante de son système (la GoPro) et on peut ainsi la rediriger vers une autre interface comme votre smartphone. Encore plus innovant, il est le premier drone dont la GoPro est réglable en plein vol. Il intègre aussi une technologie dénommée Smart Shot qui permet de prendre des photos en plein mouvement de la caméra.



DJI Phantom 4

Il s’agit là de l’un des drones les plus perfectionnés à l’heure actuelle. Le Phantom 4 embarque tout un tas de technologies qui le mettent au sommet de la gamme des drones pro adaptables à tous les besoins. Pour une autonomie de 30 minutes environ, ses niveaux de vitesses sont à adapter en fonction de l’activité pratiquée. Il peut passer d’une vitesse standard d’un maximum de 50 km/h pour atteindre une vitesse dite de sport de 72 km/h. Sa caméra est dotée de 20 mégapixel ave la capacité de faire des enregistrements au format 4k pour 60 images par secondes. La caméra est capable de faire le point toute seule pour obtenir une image assez nette. On notera aussi les capteurs sur les côtés qui lui permettent de se doter d’un vol stable dans toutes les conditions, favorables ou non. Il embarque aussi une télécommande.





Source des données de l’infographie :

150 000 emplois créés d’ici 2020
Source : parrot.com

80% de l’activité professionnelle concerne les médias
Source : FPDC

127 Millards de dollars : C’est la valeur du marché du drone dans le monde en 2016
Source : PWC